IMMEUBLE URBAIN

Description

Lauréat du Concours Construction Acier 2011

Lieu: Luxembourg-Hollerich, Luxembourg/ Architecte associé:  Philippe Schmit Chef de projet: Jessica FischerMaître d’ouvrage: Fonds pour le développement du logement et de l’habitat / Consultant: Arcelor-Mittal / CTICM / Ingénieur génie civil: B.E.S.T. ing. conseils / Ingénieur techniques spéciales: J.S.E. / Budget ht: 11 000 000 € / Volume bâtiment: 44 790 m³ / Surface nette: 11 230 m² / Durée: 2001-2010


Un bâtiment compact, se posant sur le trottoir de la ville sur ses quelques 70 m de façade, s’inscrivant sur ses six niveaux dans le gabarit prévu par le plan d’aménagement général de la ville de Luxembourg, contribuera à tisser le contexte urbain adapté à l’axe d’entrée de la ville qu’est la rue de Hollerich.
Vivre dignement dans la rue de Hollerich est possible si l’on a à sa disposition un grand jardin orienté plein sud, des logements traversants, et si le premier contact direct d’un logement avec la rue, est au troisième étage.
Nous avons choisi de réhausser le trottoir de la ville, pour le planter, le long de la façade rue, sur notre deuxième étage. Jouxtant ainsi en hauteur, l’espace public de la rue, c’est à partir d’ici que se fera la distribution des 40 logements par cinq cages d’escalier éclairées par une lumière du nord.
Le rez-de-chaussée sera occupé par des commerces ayant pignon sur rue et des bureaux ayant fenêtres sur cour. Le terrain présente sur sa profondeur de 75 m un dénivellement de presque un étage. En le maintenant à l’horizontale depuis son point le plus haut, nous pouvons offrir une généreuse surface de jardins privatifs, rapprochée, en hauteur, des logements.
Ce nouveau volume permet de définir une cour intérieure qui sera animée par un vis-à-vis de bureau.
La façade sur rue, habillée de vitrages et de bardage métallique plié, rouge, sera le filtre entre l’espace public et la stratification verticale de la vie citadine (commerces, bureaux, circulation, logement), qui est la nature du bâtiment.
La façade sur jardin, revêtue d’un bardage en bois naturel, aura une expression plus plastique, puisqu’elle traduira le dialogue de la vie dans le logement avec les ombres et les lumières, la chaleur du soleil dans le jardin.

Details

Back To Top